Critique de The Avengers: le meilleur film de super-héros à ce jour

Note : 8/10

Pour une poignée de dollars, 220 millions exactement, Marvel Studios a décidé de réaliser ses rêves et de réunir une bande de super-héros pour donner naissance au blockbuster susceptible de réunir les foules. Petit problème, mais de taille, quand les super-héros en question ont donné lieu chacun de leur côté à des films sympathiques, mais loin d’être flamboyants, comment parvenir à faire un bon film en les réunissant ? Pour cela, les studios ont fait appel à Joss Whedon, créateur de séries TV à succès (Buffy, Angel, Firefly dont le succès aura été beaucoup plus fugace) en choisissant un nouvel angle d’approche.

Côté scénario, on pourra laisser le cerveau à la maison et le remplacer par un bon paquet de popcorn, sucré de préférence. Nick Fury (Samuel L. Jackson) est chargé de réunir Captain America (Chris Evans), Iron-Man (Robert Downey Jr), Thor (Chris Hemsworth), Hulk (Mark Ruffalo), Black Widow (Scarlett Johansson) et Hawk Eye (Jeremy Renner), sous l’égide du S.H.I.E.L.D. , dans le but de contrecarrer les plans de Loki, frère de Thor, fou d’amour pour un Rubik’s Cube magique et qui entreprend d’ouvrir le portail du monde des Transform…pardon d’un autre monde pour envahir notre belle planète.

Les super-héros vont alors mettre de côté leurs différences pour se réunir dans la team The Avengers et sauver le monde. Le parti pris du film est d’emblée celui d’un bon gros blockbuster comme seuls les américains savent le faire, en évacuant rapidement les méandres d’une histoire compliquée pour offrir un prétexte sans prise de tête à la réunion de nos héros. Les plans du méchant Loki seront eux aussi réduits à peu de choses, sans pour autant que cela ne nuise à la qualité du film. Même simple, le scénario est efficace et s’affranchit de rebondissements prévisibles ou inutiles, de manière à ne pas prendre le spectateur pour un idiot. On vient chercher des super-héros prêts à se bastonner. C’est ce qu’on trouvera.

La première partie du film regorge d’humour, parfois balourd, parfois propice à de francs éclats de rire, permettant à la rencontre entre tous les personnages de passer à l’écran en douceur, ou avec du second degré. Des références et des punchlines efficaces viendront agrémenter la confrontation des egos et rendent le tout très digeste. Le premier piège est évité, qu’on pouvait pourtant redouter après les premières bande-annonces.

La seconde partie offre un film d’action très rythmé, bourrin à souhait, avec une dose d’humour et de décalage savamment placée. The Avengers, et c’est là la vraie surprise, devient alors le film de super-héros ultime, totalement décomplexé, animé d’un esprit comics indéniable. Whedon s’en donne à cœur joie, alterne les plans séquences jouissifs, les bastons survitaminées, les cascades stylisées, les voltiges aériennes électrisantes. Il réussit là où on l’attendait au tournant et parvient à offrir au spectateur ce qu’il était venu chercher, avec une dose d’originalité en plus. Seul reproche qu’on pourra lui faire : recycler quelques idées vues récemment, notamment dans Transformers 3 avec les dérapages de Hulk le long des buildings pour descendre, les armes teintées de bleu, les explosions et bagarres en plein centre-ville entre les immeubles ou dans les rues. Mais cela n’enlève rien au capital sympathie (ou amour) du film, en raison de la grande lisibilité des scènes d’action et de la qualité des plans.

Autre grande réussite de Whedon et des scénaristes, l’intégration des différents personnages dans l’histoire et le rôle de chacun.

Hulk n’avait jamais été aussi bien traité à l’écran. Exit le Hulk philosophe et amoureux version Ang Lee, exit le Hulk mystique de Leterrier, ici c’est un Hulk bourrin, un Bud Spencer déguisé en Géant Vert qui tape aussi fort qu’il le peut. C’est le Hulk des Comics, celui qu’on ne pensait peut-être jamais voir à l’écran. Une grosse brute verte.

Captain America partage le leadership du groupe avec Iron-Man et bénéficie d’un côté un peu décalé, avec son look rétro. Il est campé par un Chris Evans impeccable, pour un personnage attachant et dynamique.

Thor réussit aussi parfaitement son intégration, malgré la difficulté au vu de son univers d’origine, complètement différent de celui de ses équipiers. Le méchant du film étant Loki, issu du même monde, la pilule passe bien au final, et l’emploi de son marteau est souvent jouissif. Chris Hemsworth est tout de même un ton en dessous des autres acteurs.

Iron-Man est à la fois le co-leader et le comique de service, ne prenant pas grand-chose au sérieux et faisant preuve d’un détachement et d’une distance amusants, tout en conservant un esprit d’équipe et de sacrifice le moment venu.

HawkEye est  le personnage le moins exploité, un peu oublié par moments, qui se contentera de décocher quelques flèches et de réaliser quelques pirouettes. Dommage, parce qu’il est interprété par l’excellent Jeremy Renner.

Black Widow est la surprise du film ! Personnage totalement anecdotique sous l’égide de Jon Favreau dans Iron-Man 2, elle est ici partie prenante du combat et justice est rendue à sa capacité à embellir la pellicule. Elle se bat, court, saute, pose, le tout enveloppée dans son magnifique costume, avec grâce et prestance. Une très belle performance de Scarlett, qui ne semble pourtant pas faire l’unanimité.

Au final, ces Avengers réussissent le pari en formant une équipe du tonnerre, pour proposer un blockbuster musclé, plein d’humour et de rythme. La mise en scène de Whedon est très bonne, très lisible, ponctuée de quelques plans très beaux.

Un film qu’on a immédiatement envie de revoir et dont le blu-ray peut d’ores et déjà faire rêver…

Pour avoir un autre avis éclairé:L’avis de Cliffhanger

N’oubliez pas de noter ce film, si vous l’avez vu.

Publicités

14 réflexions au sujet de « Critique de The Avengers: le meilleur film de super-héros à ce jour »

  1. j’aime pas trop ce genre de film (les super héros ont tendance à me gonfler) mais j’en entends que du bien quasi, je vais peut être me laisser tenter.

  2. puree , apres l article de cliffhanger , tu donne envie toi aussi :p. ce que tu dis sur la veuve noire me rassure . j’avais peur qu’elle ait le meme sort que pour iron man 2 . par contre tu dis qu’elle ne fait pas l ‘unanimité ? dans les critiques ?

    1. Oui, j’ai lu plusieurs personnes qui regrettaient qu’elle soit interprétée par Scarlett (pas moi!) ou que son personnage est délaissé, alors que j’ai vraiment eu l’impression qu’il avait été spécialement développé sur ce film.

      1. Oui cinefuzz dans leur dernier podcast disent la meme chose que toi . Elle et Hulk sont vraiment les personnages les plus developpés dans ce film. je vais le voir samedi :p

  3. Un peu longuet par moment, surtout dans le vaisseau, Avengers a surtout une dernière demi-heure de folie ! …
    Le personnage de Hulk est pour moi le plus intéressant, à tel point que j’ai filé chez Virgin pour acheter des comics en sortant de la salle !
    8/10

  4. Excellent Film, comme le dit @thefloydus on ne voit pas le temps passer ! Cependant ne pas oublier The Dark Knight et surtout l’excellent Watchmen qui restera pour longtemps à mes yeux indétronable même s’il ne se caractérise pas comme un « classique super héro » au niveau de la réalisation cinématographique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s