About Time

Il était temps que Richard Curtis passe à nouveau derrière la caméra.

About Time est en effet seulement sa troisième réalisation, après That boat that rocked (Good morning England en bon français) et Love Actually.

Plus connu pour avoir été le scénariste de la série (Mister) Bean ou encore du magnifique (Coup de foudre à) Notting Hill, Curtis reprend le chemin de la comédie romantique, agrémentée d’un concept de voyage dans le temps.

Rachel Mac Adams fait une entrée tout en douceur dans un univers typiquement britannique, aux côtés de Domhnall Gleeson, fils de Brendan Gleeson.

Bill Nighy complète le casting principal, en interprétant le père du héros.

Tim apprend de son père que les hommes de la famille ont la faculté de voyager dans le temps, en remontant le temps à un moment qu’ils peuvent choisir.

Il utilisera ce don pour tenter de conquérir les filles, puis pour rendre ses proches heureux.

About Time est en réalité plus qu’une comédie romantique à la sauce anglaise. Si l’on retrouve un humour très british, quelques personnages décalés et immédiatement amusants, on dépasse très rapidement le simple cadre de la romance ou de la comédie.

Les constantes des histoires écrites par Curtis seront bien présentes, comme des personnages vivant avec simplicité, des gags plutôt fins et l’importance de la cellule familiale, mais la construction du film se révélera autrement plus astucieuse.

Le concept du voyage dans le temps permet en effet d’intégrer une part d’incertitude au destin des personnages principaux. Tim, en tentant de maîtriser le cours des événements, modifie parfois des éléments inattendus de sa vie. Le spectateur est ainsi presque sans cesse à la merci du pouvoir de Tim, qui a finalement aussi le pouvoir de multiplier les twists dans le film.

Richard Curtis distillera avec malice les coups de théâtre au cours du récit et parviendra à contenir l’élément fantastique dans le cadre d’un quotidien finalement authentique.

A chaque étape du film, on se demande si le héros va décider de revenir en arrière pour une raison ou une autre et on n’est par conséquent jamais sûrs de ce qui nous attend. C’est probablement l’une des plus grandes réussites du film.


Richard Curtis dépasse très vite le stade de la comédie romantique classique. Si l’humour est bien présent et ne manquera pas de provoquer plusieurs rires francs, le petit tour de force de Curtis est finalement de parvenir à raconter l’histoire d’une famille avec tendresse.

Même si on n’évite pas quelques excès de sentimentalisme familial, on adopte très vite cette petite tribu, pour laquelle on se prend d’affection avec facilité. 

Domhnall Gleeson, qui s’était fait remarqué grâce à une pièce de théâtre de Martin Mc Donagh (le réalisateur du merveilleux In Bruges, dans lequel s’illustre Brendan Gleeson), livre une belle prestation, multipliant les répliques drôles et joli vecteur d’émotions, notamment face au personnage de son père, campé par un superbe Bill Nighy.

Rachel Mc Adams incarne avec grâce la douceur et la beauté dans ce film qui la propulse une troisième fois (ici sans le savoir) dans l’univers des voyages dans le temps, après Minuit à Paris et The time traveller’s wife (Hors du temps, pour la traduction française approximative).

Drôle, touchant et malin dans sa construction, About Time constitue une très bonne surprise.

Note du film: 7,5/10

 

 

Publicités

7 réflexions au sujet de « About Time »

  1. C’est une belle surprise que j’allais zappé , et le destin en a fait autrement car j’ai raté une projo prevue et je me suis rabattu ce film que j’avais sacrifié dans mon planning à venir . Tres bonne critique , je te rejoins sur quasiment tout ce que tu dis 😉

  2. je compte aller le voir ce we… faut bien que je m’occupe…
    sinon, petite remarque :
    « The time traveller’s wife (Hors du temps, pour la traduction française approximative) » >>> pour une fois qu’ils ne font pas une traduction…en anglais, tu ne vas pas te plaindre, rhooo !!!! ^^ lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s