Bad Grandpa

Johnny Knoxville se glisse dans la peau de GrandPa , pour le film éponyme de Jeff Tremaine, issu lui aussi de la famille Jackass et de l’écurie MTV.

Johnny Knoxville s’est fait un nom grâce à l’émission Jackass, diffusée en son temps sur MTV. Plusieurs films verront même ensuite le jour, avant que l’un des personnages imaginés lors de cette émission, ait les honneurs d’un film complet.

C’est en effet celui d’un grand père pervers et quelque peu indélicat, auquel un Knoxville grimé prête ses traits.

Bad GrandPa est donc une comédie placée sous le signe du trash, de la démesure et du mauvais goût assumé. Il faut donc savoir à quoi s’attendre et être quelque peu rompu au style d’humour de Jackass, pour pouvoir apprécier pleinement quelques blagues scatophiles.

Johnny Knoxville ne parvient pas totalement à se sortir de son rôle...
Johnny Knoxville ne parvient pas totalement à se sortir de son rôle…

Pour ceux qui ne connaissent pas cet univers, le genre a été en quelque sorte adapté en France par un certain Michael Youn au travers de ses films.

Alors l’idée d’étirer le concept d’un personnage d’émission TV sur un film d’une heure et demie était-elle bonne ?

Pour parvenir à broder un scénario autour du concept, Spike Jonze et Johnny Knoxville se sont inspirés du film Little Miss Sunshine, pour se situer dans le contexte d’un road-movie quelque peu déjanté.

Il ne faudra donc pas s’attendre à une comédie d’une finesse remarquable, ni d’une ampleur démesurée, parce que le concept et la hauteur des gags resteront somme toute assez limités.

Pour autant, si tous les gags ne fonctionnent pas tous à plein, la plupart provoqueront rire et surprise et seront suffisamment osés pour nous amuser.

Reste que le côté lubrique et par moment scatophile de cette comédie à la sauce Jackass ne plaira forcément pas à tous les styles de public…

En termes de réalisation, pas de miracle en revanche puisque le style ne parvient pas à se hisser au-delà de la simple mise en images d’une émission de télévision ou d’une caméra cachée…

Johnny Knoxville s’en donne à cœur joie dans ce rôle d’un grand-père qui ose tout, n’hésitant pas à exagérer une démarche appuyée et à provoquer au maximum les personnes rencontrées en chemin.

Une comédie à conseiller, mais donc pas forcément au cinéma pour ceux qui ne possèdent pas d’abonnement.

Une petite séance vidéo / popcorn du samedi soir suffira amplement.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Bad Grandpa »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s